Accueil du site > V - Section loisirs > De la Beaume au coeur

De la Beaume au coeur

Comment profiter de l’Ardèche et de ses affluents en période de crue

mardi 18 novembre 2008, par POCARD Xavier "Spoke"

L’annulation du 24ème Marathon de l’Ardèche n’a pas découragé la section loisirs du club qui a su profiter de la situation pour s’aventurer sur des eaux inconnues…

Alors que nos engagements avaient été enregistrés voilà déjà une bonne semaine, que la préparation physique des équipages était en phase terminale, que les 2 canobus du club étaient déjà presque chargés sur la remorque, voilà que l’improbable se produisit : une crue comme seule l’Ardèche peut en connaître en cette saison avait eu raison de l’organisation du mythique Marathon.
Pourtant, la consultation quotidienne de Vigicrues nous avait fait craindre cette décision dès le début de semaine. Un laconique communiqué nous apprenait donc sans surprise jeudi matin, que le niveau d’eau toujours menaçant de l’Ardèche obligeait les organisateurs à baisser les bras.

Pourtant pas question d’abandonner une occasion de naviguer en eau-vive ardèchoise. Le plan B a été alors activé dans la hâte : il s’agissait de convaincre les galèriens des canobus de l’intérêt de profiter de la situation… et de leur faire resortir leurs Dancer, Jive, Dagger et autres embarcations pontées au fort potentiel ludique une dernière fois avant la redoutable hibernation de rigueur dans nos régions septentrionales.
Dés lors, le flot habituel des excuses des capitulas n’a pas manqué, à tel point que l’opération a bien failli avorter.
Fort heureusement une équipe, certes restreinte mais motivée, a tout de même eu l’audace d’aller voir de plus près ce que l’Ardèche proposait en terme d’eau-vive, au risque de rentrer bredouille, tant les crues dans cette région sont réputées éphémères…
Et je crois que nous n’avons pas à regretter ce déplacement.
La descente de la moyenne Ardèche entre Aubenas et Vogüe, alimentée par un confortable 400m3/s, nous a offert une superbe séance de playboating y compris pour les moins aguerris…
Mais c’est sans doute la deuxième journée qui nous a offert la plus belle des récompenses : un pur joyau de la montagne Ardèchoise c’est dévoilé à nous : la Haute Beaume (et même une partie de la trés Haute Beaume) qui a fait vibrer à l’unisson notre fibre sportive et contemplative.
Guidés par notre expert Christophe PERNOT, jeune trentenaire grisonnant expatrié depuis quelques années dans ces contrées occupées par une poignée de rustres chasseurs (qu’il n’a visiblement pas encore réussi à totalement apprivoiser), chacun a pu profiter de ces précieux conseils pour :
- 1 - ne pas embarquer et faire la navette en profitant des superbes paysages de cette vallée isolée,
- 2 - nager à volonté dans du classe 4 à en perdre ses botillons,
- 3 - se lancer à corps perdu dans de l’ex-infran fort sympathique,
- 4 - examiner les multiples rochers propices aux ébats des quadripèdes locaux en période estivale… Bref, du bon, du beau, du trés grand plan navigation qui c’est achevé par un pique-nique ensoleillé sur le Pont du Gua à coup de caillette et de canettes.

P.S. : Un grand merci à Stéphane Rollot et à Pauline pour nous avoir supporté l’espace d’un week-end et à Christian pour nous avoir accueillis avec toujours la même sympathie à la Base Départementale de Loisirs de VPA.

JPG - 125.8 ko
Vague à Vogüe
JPG - 89 ko
La fine équipe
JPG - 59.4 ko
Jéjé & Deléts Show
JPG - 129.5 ko
Petite pause
JPG - 83 ko
repas de 23h30
JPG - 100.6 ko
Des gants, juste pour faire beau ?
JPG - 76.6 ko
Jean-Phi en pleine brasse
JPG - 100.8 ko
Christophe en pleine Beaume
JPG - 91.9 ko
Damien’smile
JPG - 102.8 ko
Haute Beaume
JPG - 124.2 ko
Sun on Beaume

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Mentions légales